lundi 21 mai 2018

L'amour entre deux rives


L’amour entre deux rives – Marine Ienzer

Auteur :
Marine IENZER




Editeur :                       
Collection :
Nouvelles Plumes
Genre :
Romantique, Roman de vie
Série :
/
Nombre de pages :
464 pages
Format lu :
Papier
Date de parution :
Avril 2018
Prix d’achat :
14,99€ (broché)
9,99€ (numérique)
16,40€ (Belgique)

Un roman aux sentiments chaleureux, à lire lors de ces journées de printemps

Résumé du roman
               
Amy, bientôt 30 ans et une vie un peu trop routinière à son goût, quitte Paris pour la Bretagne sur un coup de tête. Elle a accepté une étrange proposition reçue par mail : rafraîchir une vieille demeure contre un salaire conséquent.

Tout juste arrivée à Benodet, elle comprend pourquoi l’offre n’a pas trouvé preneur pour l’instant : la maison est hantée par Will, un fantôme aussi séduisant qu’arrogant.

D’abord électrique, cette cohabitation évolue doucement vers une relation tendre et complice qui pousse Amy à enquêter sur le passé de Will : quel drame le retient sur Terre ?


Mon avis


                Un livre d’amour. J’en lis un de temps en temps. Cela me permet de me plonger dans un univers différent, dans un monde de sentiments plus mielleux, prenant généralement le temps de lire un tel roman, un temps qui est synonyme de celui de la naissance de l’amour. J’ai apprécié, ce livre et vais vous en dévoiler les raisons.

                Tout d’abord, je pense que le côté fantastique de l’histoire est à souligner. Un fantôme. La plupart des livres romantiques que j’ai lus étaient vraiment réalistes, sans cette touche de surnaturel qui, au final, est originale et agréable à lire. Nous connaissons, pour la majorité, déjà l’amour et nous savons quelles formes il peut prendre. Pourtant, ajoutez une pincée de surnaturel dans cette préparation et le résultat, même si vous connaissez les autres ingrédients, vous surprendra au plus haut point. L’inconnu a toujours attiré, suscité la curiosité. Ce fantôme permet d’attiser notre intérêt pour la relation qui va naître entre les deux personnages, de s’attarder sur les détails, les morceaux de vie, d’impliquer plus le lecteur dans la découverte de cette relation. Outre ce rôle du côté des beaux sentiments, ce personnage mystique permet de développer une seconde intrigue dans l’histoire et cette dernière permet d’enrichir plus le roman, le récit. Le lecteur ne se trouve donc pas uniquement confronté à l’intrigue amoureuse mais peut également suivre celle de Will, ce fantôme séduisant. Pour moi, c’est ce qui distingue également ce livre des autres. Une double intrigue permet d’attirer et de susciter l’intérêt du lecteur. C’est comme quand on vous propose des croissants gratuits. Un c’est bien. Deux, c’est bien mieux.

                Ensuite, les personnages étaient riches. Bien décrits, mettre un visage sur ces êtres d’encre et de papier était aisé. Ce qui m’a le plus impressionné était le caractère qui les entourait. Une description riche de l’auteure. Des détails sur leur vie, leurs sentiments, leur passé. Une complexité psychologique. Des moments d’indécision. Le réalisme des héros était agréable et donnait une force supplémentaire au récit. Quand on ouvre un livre du genre, on s’attend à découvrir des personnages qui abordent plus ou moins nos traits. On devine également que nous découvrirons une ou deux anecdotes à leur sujet, ce qui rend leurs traits plus concrets. Or, dans ce roman, j’avais l’impression que le dessin était encore plus réel que cela, comme ces artistes au poignet en or qui nous délivre des tableaux plus vrais que nature. J’étais transporté, ailleurs. Je n’assistais pas à la naissance d’une relation entre deux personnages mais bien à la naissance d’une entre deux personnes. Ce réalisme m’a fortement impressionné et je pense que cet atout est à souligner. Rares sont les auteurs qui arrivent à donner une telle force dans les êtres qu’ils créent de par leur plume.

                Pour terminer, cette histoire aurait été moins alléchante sans les petits rebondissements qui étaient présents. L’histoire prend une certaine direction et lorsque cette direction est maintenue durant un certain temps, il se peut qu’un obstacle se mette en travers de la route et que, par conséquent, nous devions prendre un autre chemin, une autre route, un autre sens. La lecture est comme une promenade en voiture. Si nous roulons sur l’autoroute, nous ne verrons qu’un sens et le trajet sera vite fini, ce qui ne correspond pas à la définition de promenade. Rouler sur des routes plus calmes, de campagne permet de décélérer, de voyager plus, de découvrir des endroits insoupçonnés. C’est dans cette optique que s’inscrit ce roman, un roman permettant de voyager entre sentiments et retournement de situation, au plus grand plaisir des lecteurs. La relation prend son temps, prend le temps de s’épanouir et nous prenons encore ce temps de la découvrir. Contrairement à certains livres romantiques, je ne me suis pas senti pressé.

                En conclusion, amateur d’histoires d’amour, je pense que ce roman t’emportera dans un monde dans lequel tu te contempleras. Pour moi, c’est un livre qui se laisse agréablement lire.

★★★★

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ton commentaire, cela fera plaisir à l'auteur de ce blog ! Il t'en remercie