lundi 8 août 2016

Edwenn, le monde des Faës

Titre
Auteur
Charline Rose
Editeur
Collection
Nouvelles Plumes
Date de sortie
08 août 2016
Nombre de pages
560 pages
Prix
15,50€


Un « Seigneur des Anneaux » en vitesse accélérée, plongeant le lecteur dans un univers époustouflant. Coup de cœur assuré

     


Synopsis

Depuis d’ancestrales querelles, les humains et les Faës vivent séparés par une frontière invisible, le Voile. Intrépide et courageuse, la jeune Edwenn ne supporte pas la vie à laquelle sa société condamne les femmes, et rêve dans sa quête d’aventures de pouvoir explorer cet autre monde mystérieux.

Mêlée à son insu au conflit qui oppose le prince faë Kadvael au Seigneur des Chimères, la voilà projetée sur les terres des Faës. Mais il ne fait pas bon être humaine dans cet univers peuplé d’êtres magiques. Menacée par les Chimères qui réclament justice, Edwenn doit lutter pour sa survie. Elle rencontre Jezekael, prince des Faës et frère de Kadvael, et tombe sous le charme de cet homme lumineux et bienveillant. Mais entre humains et Faës, l’amour est le plus grand des interdits…

Mon avis



            Avant tout, je tiens à remercier France Loisirs et Belgique Loisirs de m’avoir permis de lire ce roman exceptionnel ayant obtenu le prix de l’imaginaire France Loisirs/Nouvelles Plumes 2016. C’était un grand honneur de pouvoir le lire et je suis très fier de vous le présenter maintenant et vous expliciter les raisons pour lesquelles j’ai aimé ce livre.

            Tout d’abord, l’univers mis en place par l’auteur est merveilleux, incroyable et c’est en lisant ce genre de romans que je suis à chaque fois émerveillé par la féerie de la fantasy. Un monde créé à partir d’éléments nous rappelant le Moyen-Âge, de magie et de contrées lointaines et imaginaires. Être plongé dans un univers qui nous est inconnu, loin des nouvelles technologies et des grandes villes polluées. Un territoire où la nature y est omniprésente. Tant d’éléments importants qui ne cesseront de m’émerveiller, qui n’arrêteront pas d’émerveiller les lecteurs. Le cadre spatial est une des caractéristiques essentielles d’un roman de fantasy et l’auteur, l’ayant compris, a très bien imaginé et décrit le décor dans lequel son histoire se déroule et le lecteur se sent immergé au cœur de ce monde imaginaire à vivre les péripéties des personnages. De plus, le paysage est extrêmement important dans l’émerveillement du lecteur. Un simple petit exemple devrait vous éclairer sur ce point. Imaginez vos vacances parfaites, idéales, de rêve. Vous imaginez peut-être les plages de sable blanc, les montagnes ou la forêt… tant de décors qui vous intéressent. Le cadre spatial est un élément d’arrière-plan qui a toute son importance et qui est souvent remarqué quand il est mal ficelé. Or, ici, on le remarque car c’est un chef-d’œuvre et nous sommes comme l’héroïne, nous voulons voyager et découvrir ce monde féerique avec toutes ses contrées et particularités.

            Ensuite, les personnages sont très intéressants et captivants, méritant qu’on s’y attarde dessus et que je vous donne mon avis. Nous rencontrons à la fois des humains et des personnages surnaturels. Le contraste entre les deux types de personnes est assez marrant à analyser, visualiser mais ce qui m’a plus marqué est le caractère de chacun des protagonistes. Nous faisons face à une multitude de personnages dont la mentalité varie plus ou moins. Certains sont plus ouverts à la connaissance des autres, d’autres plus belliqueux et nous, en tant que lecteur, nous sommes invités à découvrir chacun de ces personnages et percer leurs secrets et le mystère qui les entoure. C’est tantôt une mission facile tantôt une tâche plus ardue. Bien entendu, le lecteur se retrouvera parmi un ou plusieurs des personnages présentés et rêvera d’en être un en particulier, préférant le calme ou l’aventure mais ça, c’est un choix personnel. Je trouve que c’est juste merveilleux de pouvoir opérer ce choix parmi plusieurs personnages tous très intéressants, qu’ils soient bons ou mauvais. Ce qui est également très intéressant avec les personnages, ce sont les interactions entre eux car certaines reflètent une stratégie mortelle aux conséquences assez désastreuses ou bénéfiques. Nous ne nous retrouvons pas en face d’actions bénignes aux conséquences tout aussi peu importantes mais face à des personnages illustres qui, par leurs décisions, peuvent changer l’avenir du monde que nous découvrons au fil des pages. Cette importance nous pousse à nous intéresser un peu plus aux héros du livre et à les percer pour pouvoir les comprendre et les anticiper. 

            Pour terminer, je ne peux pas clore cette argumentation sans parler de la plume de l’auteure. Comme l’histoire et l’espace, elle est envoûtante. Les mots sont tellement bien choisis et les phrases tellement bien tournées que nous nous sentons transportés dans l’histoire. On ne lit pas ou on n’assiste pas à ce récit, on le vit. C’est seulement en tournant la dernière page et en pensant à mon sentiment de lecture que je me suis rendu compte que j’étais happé dans les aventures, aux côtés d’Edwenn et des autres. Littéralement happé. Un peu comme si je revenais d’un voyage. L’image peut vous sembler forte mais c’est réellement le cas et je suis très impressionné de cela. De plus, vu que nous sommes aspirés dans le roman, l’histoire se déroule vite, très vite. On n’a pas vraiment l’impression de lire une brique. Personnellement, j’aime tellement ce livre que je regrette qu’il ne soit plus gros, que les aventures cessent. On a un magnifique cadre spatial et de chouettes personnages. L’écriture est la cerise sur le gâteau, un gâteau que nous dévorons, part par part. Il y’a certains livres qui nous marquent intérieurement et celui-là en fait partie.

            En conclusion, je ne peux que vous recommander ce roman de fantasy qui est un coup de cœur. Fans de fantasy, vous ne pouvez pas passer à côté de ce moment merveilleux.



Pour l’acheter
                      




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ton commentaire, cela fera plaisir à l'auteur de ce blog ! Il t'en remercie