mardi 29 décembre 2015

Le cas de Jack Spark (1) : Eté mutant

Nom du livre
Le cas de Jack Spark (1) : Eté mutant
Auteur
Victor Dixen
Editeur
Pôle fiction (Gallimard jeunesse)
Année de parution
2011
Genre
Jeunesse, Aventure, Fantastique
Nombre de pages
640 pages

Synopsis

            Quand Jack Spark, adolescent insomniaque de 15 ans, arrive au ranch de Redrock, Colorado, il ignore que sa vie est sur le point de basculer. Car les méthodes de rééducation appliquées dans ce camp de vacances dédié aux « cas » difficiles ont des effets effroyables. Surtout chez Jack, dont le corps semble subir d’inquiétantes mutations chaque fois qu’il est soumis aux séances de thérapie... Comment ce frêle garçon parviendra-t-il à survivre à l’enfer du camp de Redrock ? D'où viennent les bruits inquiétants que Jack entend la nuit, lorsque ses camarades dorment à poings fermés ? Et pourquoi la racine de ses cheveux a-t-elle subitement viré au bleu, est-ce un symptôme de son étrange métamorphose ? Homme ou monstre, Jack est à la croisée des chemins mais a-t-il vraiment le choix ?

Mon avis

             Avant de commencer la rédaction de mon avis sur ce roman, je tiens à remercier Kevane du blog Les petits mots de Saefiel, qui, sans son concours, ne m’aurait permis de lire ce livre (dans l’immédiat). Alors, un grand merci à elle de m’avoir donné la possibilité de lire ce roman génial ! Sans plus attendre, je vais vous livre mon appréciation.

            Tout d’abord, nous lisons un roman jeunesse qui a gagné de la maturité par rapport à ses semblables. En effet dans un grand nombre des livres de ce genre, nous avons des héros adolescents qui nous paraissent encore comme des enfants ou alors nous avons des adolescents avec une personnalité qui correspond mieux à leur âge mais placés dans un cadre trop sérieux. Je ne dis pas que ces livres sont mauvais. Bien au contraire, j’adore en lire. L’auteur, dans ce récit, a su allier le cadre d’un récit à l’atmosphère plus libre de personnages enfantins et des jeunes adolescents qui commencent à entrer sur les sentiers de la puberté. Ce petit changement permet à l’histoire d’avoir un grain de maturité en plus et permet de se différencier des autres récits. En plus de cela, donner un grain de puberté à ses personnages, permet à l’auteur de les rendre plus réalistes, plus conformes à la réalité de notre monde. C’est un peu comme un catalogue de voyages vers des destinations exotiques. Imaginez des dizaines de brochures vacances à des destinations exotiques, vous vendant les plages de sable blanc, l’eau bleu limpide, les cocktails rafraîchissant … mais celle qui ferma mention des femmes à la peau douceâtre se démarquera des autres tout en vous envoyant dans la même destination de rêves, un soupçon plus mature et réaliste.
            Ensuite, ce livre met en scène un complot maléfique assez complexe, ce qui donne une dose de maturité en plus dans ce récit. En effet, la plupart des livres aux personnages enfantins (que je répète, j’adore lire) mettent en place un complot, de la part des méchants, assez simples à comprendre, sans mutinerie de la part de certains, sans cachoterie d’autres … Ici, nous avons des tensions dans ce complot qui vont nous intéresser et notre regard va aller aussi du côté des méchants en voyant la part de noir en eux. Cela permettait donc de se focaliser entre les différents camps parmi les gentils et les vilains et ainsi se forger une meilleure opinion de chaque personnage qui était présenté dans ce récit. Ce qui permet également de se forger une opinion, c’est de savoir que les jeunes internés dans le camp sont, je reprends du résumé, des « cas » difficiles. Apprendre leur secret, connaître la raison de leur internement est quelque chose qui permet d’avoir un lien plus puissant avec les personnages … Ainsi, ce roman est ni tout blanc ni tout noir mais prend des teintes plus ou moins grisées. Je trouve que cela est bien joué de la part de l’auteur.
            Pour terminer, ce livre possède un rythme trépidant, n’excluant pas le lecteur dans des réflexions inutiles dont on pourrait se passer. C’est une des caractéristiques de ce genre de romans que j’apprécie par-dessus tout, ne pas être bloqué dans des réflexions d’une longueur interminable de la part des personnages. Parfois, cela ne me dérange pas mais pas tout le temps, c’est pour ça que je varie beaucoup mes lectures. Ce roman nous envoie en pleine aventure, dans une histoire au rythme soutenu. Nous n’avons pas le temps de nous reposer, tous les événements s’enchaînent et retrouver ce sentiment dans un livre est merveilleux, nous sommes merveilleusement dépassé par des péripéties qui se déroulent à un rythme rapide et dans lesquelles nous sommes soit spectateurs soit joueurs.  

            En conclusion, ce livre est un chef d’œuvre que je recommande auprès des lecteurs qui me ressemblent car il est formidable. Hâte de trouver les prochains tomes.



Un roman intrépide nous envoyant sur les sentiers grisés d’une rocambolesque aventure




Tu as déjà lu ce livre et tu aimerais partager ? Tu as envie de le lire et tu as peut-être des questions à me poser ? Ou peut-être que tout simplement tu veux faire plaisir. Laisse donc un commentaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ton commentaire, cela fera plaisir à l'auteur de ce blog ! Il t'en remercie