vendredi 24 juillet 2015

Un petit peu de moi...

Mis à jour le 26 août 2018.

Bonjour à tous.

Il arrive, à un moment donné, de se poser la question de l’auteur des mots que nous lisons et parfois, l’envie de découvrir cette personne se fait ressentir.

Après quelques années, je pense qu’il était nécessaire de renouveler totalement ma présentation car en quelques années, j’ai évolué, changé sur certains points. Cette fois-ci, il ne sera pas question d’un long texte monotone et coloré mais bien de répondre à une auto-interview. N’hésitez pas à poser une question, je suis très réactif.

·         Que fais-tu dans la vie ?

La lecture est un loisir. Vous l’aurez remarqué. J’ai des périodes assez longues entre chaque roman, entre chaque avis. Pour répondre à cette question, j’étudie la comptabilité et entame ma troisième année avant, je l’espère, être diplômé.

Quand j’annonce cela, les gens lèvent généralement un sourcil, étonnés que je puisse allier métier de chiffres et passion de mots, comme si les deux ne pouvaient s’allier. La rigueur mathématique dont je fais preuve transparaît dans la logique et l’ordre de mes avis, lui donnant un fil conducteur qui est habillé par la liberté de ma verve littéraire.


·         Comment as-tu pris goût à la lecture ?

C’est une question qui peut être relativement succincte chez certains. Malheureusement, cela ne l’est pas chez moi. Je n’ai pas eu tout le temps des phases de lecture mais cela fait plusieurs années que mon intérêt pour la lecture est fixé. Depuis mes 14 ans, environ.

Petit, je lisais des livres adaptés à mon âge. J’avais un faible pour les livres de la série « La Cabane magique ». Je n’en ai pas lu énormément mais c’est un des meilleurs souvenirs de lecture que j’ai de mon enfance.

Ensuite, j’ai eu une longue période sans avoir touché un livre et l’école favorisait mon oisiveté. Je ne sais pas si je lisais des livres dans le cadre de mes cours, étant petit. Mais lorsque je suis rentré à l’école des grands, la lecture devait être une activité découverte par les professeurs de français. Une année sans lire. Une année sans apprendre la richesse de notre langue.

Une année plus tard, j’ai changé d’établissement pour intégrer un au cursus plus sérieux. Ma professeure de français était jeune et m’a vraiment donné goût à la lecture (à nouveau). Je pense que je n’en serais jamais assez reconnaissant. Nous avions une liste avec un thème et parmi les quelques romans proposés, il nous était possible de choisir celui qui nous plaisait le plus, à la lecture du résumé. De plus, le thème des romans touchait un public de notre âge, loin de ces lectures farfelues et poussiéreuses qui freinent l’envie des adolescents de lire.

·         Que préfères-tu lire ?

Lorsque je parle avec d’autres gens, amateurs de lecture ou non, je pense que préciser que ma lecture se compose de romans est important. Certains sont tentés par une bande dessinée, d’autres par un manga. Je me suis essayé un peu sur les bandes dessinées et les mangas ne m’attirant pas.

J’aime dire que je suis capable de tout lire mais bien entendu, j’ai quelques genres que je privilégie plus que d’autres. Durant mon adolescence, j’étais très tourné vers la fantasy. D’ailleurs, Pierre Bottero était un des auteurs phares de ce moment car c’est lui qui m’a donné à nouveau goût à la lecture avec le premier tome de la Quête d’Ewilan. Durant cette période, j’ai lu énormément de livres du genre et des dystopies, romans de science-fiction mettant en scène un monde contre-utopique, destinées aux enfants avec comme pépite, Hunger Games. Un livre avec une forte analyse. Les écoles devraient renouveler leur programme livresque et intégrer ce roman, ça donnera plus envie aux jeunes de lire.

Depuis plus d’un an, j’ai commencé à lire des thrillers de manière plus fréquente. Aujourd’hui, l’imaginaire de la fantasy a laissé place à la noirceur de ces enquêtes mortelles. Comme un passage. La fantasy faisait appel à l’imagination et à la capacité du lecteur à rêver tandis que le thriller appelle plus à ses sensations et son instinct. Ce changement ne se situe pas qu’au niveau des romans. Je remarque que je suis moins fantasque, même si je ne rechigne jamais à lire encore de la fantasy.


·         Et cette idée de blog ?

Au départ, je lisais et cela me suffisait. Je voyais dans la rédaction d’avis, une perte de temps. D’ailleurs, mes premiers avis étaient assez sibyllins, composés de quelques lignes seulement tandis que maintenant, je m’efforce à construire une argumentation imagée. Une amie, également blogueuse, m’a incité à ouvrir le mien. J’étais très admiratif de son travail à l’époque, travail qui n’arrêtait pas d’être de plus en plus grandiose.

Là où mon blog stagne et est, déjà, selon moi, très visité ; le sien explose. Pour parler de manière actuelle, elle est une influenceuse, son blog est comme ces comptes Instagram dictant les tendances. Elle me parlait de son blog comme d’un rêve et c’est par la force des propos que j’ai démarré le mien. Quelques années plus tard, il m’arrive encore d’aller jeter un coup d’œil sur son travail.

Je vous invite à la découvrir : http://lecturedepetiteplume99.blogspot.com/



·         Comment gérer vie estudiantine-professionnelle avec la lecture ?

Je ne pense pas gérer cela de la manière la plus optimale. D’ailleurs, cela se vit au nombre de mes lectures durant l’année ou même, durant les vacances.

Cela est assez marrant quand on sait que je suis quelqu’un de très méticuleux ou méthodique. En quelques années, mon imagination décroissante a laissé place à de plus en plus d’improvisation.

Je lis peu et le peu que je lis, je m’y plonge dedans, même si je dois stopper ma lecture à cause de mes études ou de mon job étudiant. D’ailleurs, à partir de l’an prochain, les jobs d’été laisseront place à la vie professionnelle.

·         Fin de la présentation.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires ou sur la page Facebook. Je prendrai plaisir à vous répondre.

10 commentaires:

  1. Jolie présentation !!!

    RépondreSupprimer
  2. Hey Chouchous! tes fan de math et de lecture ça c'est pas commun mais j'adore ! c'est souvent comme ça tu sais le cœur a sa raison que la raison ne comprend pas XD je me la refait a ma sauce ! bisous bisous Affi'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouchou, tu m'en donnes de surnoms x) Pourquoi tant de gentillesse ? :) Faut mieux se connaître avant :) En tout cas, merci de ton commentaire et des bisous :) N'hésite pas à venir parler :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est un peu comme être enfant et aimer les épinards :)

      Supprimer
  4. Et tu as oublié de dire que tu as une meilleure amie en or ;) Blague à part, à chaque fois que je le lis, je me dis que tu es vraiment bizarre : aimé les maths, c'est pas normal ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, merci Charline mais ne rendons pas les autres demoiselles jalouses

      Supprimer
  5. tu as oublié de dire que tu es homosexuel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le suis pas. Désolé, tente ta chance ailleurs

      Supprimer

Merci de ton commentaire, cela fera plaisir à l'auteur de ce blog ! Il t'en remercie