jeudi 24 décembre 2015

Madame la Marquise (2) : le Retour

Nom du livre
Auteur
Keira Quinsley
Editeur
Année de parution
2015
Genre
Chick-lit, Humoristique
Nombre de pages
441 pages

Synopsis

            Enfin le retour tant attendu de la Marquise !
Savourez la suite de "Madame la Marquise, Save My Soul", ex "I'm a Bitch… So What?"

Ava se retrouve seule à gérer le site imabitchsowhat.com, et ce n'est pas une sinécure. Elle n'a que deux bras, et les retards, comme les mécontentements de lecteurs, s'accumulent. La Marquise a disparu, et même Tommy ne l'a pas revue... Comment faire pour la retrouver?

Peut-être en cherchant sa trace physique? Après tout, Victoire-Alexandrine de Lance, Marquise de L'Épine, doit bien être enterrée quelque part...

Retrouvez la suite des aventures d'Ava et de ses voisins dans un tome 2 plein de surprises, de rebondissements, et de révélations !

Et découvrez tout ce ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Marquise (ou presque), sans jamais oser le demander…

Mon avis

             Notre chère Victoire-Alexandrine est de retour pour nous offrir des aventures nouvelles avec nos amis du Queens. Quel plaisir de se plonger à nouveau dans cet univers. Vous avez compris, j’ai apprécié ce tome 2 de la Marquise. Je vais arrêter de vous impatienter, voici mon avis !

            Tout d’abord, nous sommes invités à vivre et regarder l’histoire qui se déroule sous le ton des confidences. Vous êtes-vous déjà senti à la fois spectateur et protagoniste d’une histoire ? Vous me direz que soit vous avez incarné l’un soit l’autre mais pas les deux en même temps. Ce livre va donc être votre première fois dans la peau des deux rôles. Vous assistez à la vie quotidienne des héros du premier tome, plongés dans leurs soucis et vous observerez le changement qui se déroulera tout le long de l’histoire. Vous êtes également une personne de ce roman, le dépositaire intime de certains personnages qui vous délivrent des confidences En outre de vous donner un rôle dans ce livre, emprunter le ton des confidences rend ce roman plus attachant et plus vif d’intérêt.  En effet, en sachant qu’on y joue, qu’on y est présent, nous sommes nettement plus attentifs aux péripéties et aux moindre des détails et cela renforce le sentiment de connaissance, d’amitié qu’on a avec les personnages et leurs amis. Tout le monde sait qu’une conversation entre amis est bien plus attirante qu’une simple papote avec une connaissance ou un inconnu, on est plus attentifs et on se donne un peu plus en spectacle car nous connaissons la personne et nous n’avons donc pas peur de son jugement. C’est ce qui se passe donc avec ce livre, nous n’avons pas peur de partager leur histoire, de se donner à fond dans la lecture et de mentalement, leur donner nos conseils (j’ai bien dit mentalement … même s’ils ne comprennent pas).
            Ensuite, nous avons des personnages très attachants et ce, hors de leurs confidences. En premier lieu, on les connaît déjà du premier tome et dès les premières pages de ce second roman, nous les redécouvrons tels que nous les connaissions. Chaque personnage détonne par sa personnalité, ce qui le rend plus attachant. A la première approche, vous pensez connaître les personnages en jugeant uniquement leur physique mais au fur et à mesure des pages, vous découvrez un côté que vous n’auriez jamais deviné. Ainsi cette vieille dame si austère s’envoie en l’air et que cette jeune femme mal fagotée est la fondatrice d’un site suivi par des millions de personnes. Vous me direz qu’après un tome, il n’y a plus rien à apprendre des personnages mais je vous détrompe immédiatement. Est-ce qu’après avoir discuté une journée avec une personne, prétendez-vous la connaître entièrement ? Bien sûr que non, à moins d’être mythomane ou de se voiler la face devant une telle vérité.  Nous avons donc des personnages qui ont une personnalité qui détonne sur leur physique mais qui ont également une relation d’amitié étonnante entre eux. Les personnages ont, physiquement, tout qui les sépare (l’âge, la religion, les origines…) mais ils arrivent à s’aimer et s’aider en tant qu’amis. Ce roman nous fait comprendre, par le biais de ses personnages, qu’un individu ne doit pas être jugé selon ses apparences ou ses relations amicales mais pour ce qu’il est vraiment à l’intérieur de lui et l’auteure nous démontre cette thèse à travers les pages de son roman.
            Pour terminer, nous avons l’amour qui est présent dans ce tome (et dans le tome précédent déjà !). Cet amour permet à ce livre de rester réaliste car nous sommes tous passés par ce sentiment un moment donné dans notre vie et quand les personnages nous en parlent, qu’ils soient jeunes ou vieux, on les comprend et avec sérieux, nous partageons ce sentiment enfoui en nous. Ce roman nous fait partager la vision de ce sentiment dans le passé et dans le présent, nous montrant plusieurs facettes de cette émotion, bonne ou mauvaise. Comment ne pas être touchés par la confidence d’une expérience si intime d’une personne ? Comment ne pas s’émerveiller devant l’amour de deux personnes ? Comment ne pas se sentir impliqués dans le problème cornélien amoureux d’une personne ? Nous connaissons l’amour et nous savons ce qu’il implique. Même dans les histoires les plus drôles, il faut du sérieux sans quoi l’humour tourne à l’absurde et cette épine sauveteuse si sérieuse est le sentiment le plus pur qu’il soit. Décidément, je n’arrêterai pas d’être surpris par le talent que fait preuve Keira Quinsley dans les aventures de notre Marquise favorite qui nous dévoile un peu de sentiments.

            En conclusion, mes loulous, venez vite rejoindre la Marquise dans ses aventures.



Un chick-lit bien drôle nous emmenant sur les sentiers de l’amour et de la morale




Tu as déjà lu ce livre et tu aimerais partager ? Tu as envie de le lire et tu as peut-être des questions à me poser ? Ou peut-être que tout simplement tu veux faire plaisir. Laisse donc un commentaire.

Viens te le procurer sur : 

- le site de l'éditeur (ici)
- Amazon (ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ton commentaire, cela fera plaisir à l'auteur de ce blog ! Il t'en remercie